Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Ah oui la renaissance Africaine est bien possible

Posté par: Victory Fall| Dimanche 28 juillet, 2013 03:26  | Consulté 1803 fois  |  7 Réactions  |   
  La situation de l’Afrique, de manière globale, crée la dépression chez tous les esprits conscients. Alors que les dirigeants africains totalement corrompus exhibent le luxe le plus révoltant, les populations, elles sont assoiffées, affamées, méprisées, rongées par les maladies, appauvries et livrées à elles-mêmes. Partout, les infrastructures de base font défaut. Les seules institutions qui fonctionnent sont le pillage des richesses et les brutalités militaro-policières contre les peuples préalablement désarmés. Face à cette situation, la Renaissance de l’Afrique est prônée, car ce continent, berceau de l’humanité, a connu de grandes époques de progrès avant sa descente aux enfers. L’Egypte ancienne et les grands empires avaient offert au sol africain, bien avant le développement des autres parties du globe, des civilisations florissantes. Les atrocités de l’Histoire à travers les razzias et déportations arabes et transatlantiques, la colonisation et aujourd’hui le néocolonialisme ont fini par mettre l’Afrique à genou. Les dignes fils qui, depuis ces temps immémoriaux, voulaient redonner à l’Afrique la dignité et la fierté par le travail et les valeurs ancestrales sont vite étiquetés et assassinés. En lieu et place de ceux-ci, on a mis des imbéciles et des ignares qui se foutent royalement des peuples dont ils se disent pourtant issus.   Ceux qui dirigent aujourd’hui en Afrique, sont des marionnettes soit fabriquées dans les écoles militaires occidentales, soit conditionnées dans les universités néolibérales américaines ou européennes. Ainsi, ne savent-ils des peuples qu’ils doivent "diriger" que ce qu’ils ont appris de leurs metteurs en scène. Imposés par d’incessants coups de forces militaires ou par des fraudes électorales à répétition, ces vassaux ont pour mission -entre autre- de :   1- collecter des impôts et taxes pour payer la soi-disant DETTE   2- faire passer des lois, favorisant les multinationales pour rendre légales leurs pillages   3- continuer l’œuvre coloniale de démolition de la société africaine en laissant couler sa culture et ses valeurs   4- perpétuer la domination des Occidentaux en tuant nos langues, nos pratiques religieuses en laissant fleurir abondamment des églises importées pour endoctriner et mieux soumettre les peuples   5- soumettre les Africains à une agriculture exportatrice qui fournit du coton, café, cacao, banane, cola, fleur, thé, arachide, ananas, caoutchouc, huile de palme ... aux pays étrangers en délaissant les produits vivriers. Ainsi, les Africains sont affamés   6- ouvrir les marchés africains aux produits vivriers importés à grands frais et aux capitaux étrangers (privatisation-bradages)   7- écraser tout Africain qui oserait ouvrir les yeux aux peuples d’Afrique   8- maintenir et diffuser par le biais de l’école néocoloniale, la version actuelle de l’histoire sur l’esclavage, la colonisation et toutes les relations du monde avec l’Afrique.   Pour accomplir ces missions, les Occidentaux et aujourd’hui les Chinois, et dans une certaine mesure l’Inde donnent à leurs pions africains de l’argent, des hommes (conseillers) et des armes. Tout ceci aux frais des Africains qui doivent travailler pour payer les balles qui les tuent.   Les dirigeants africains bénéficient en retour de tout ce service rendu de l’argent, du maintien au pouvoir, des comptes bancaires dans les paradis fiscaux, l’accueil de leurs enfants et proches dans les écoles et universités occidentales, des immeubles cossus en Occident et ailleurs dans le monde.   Ces gens n’ont aucun souci. Ils se foutent de l’état de l’Afrique. Si non, quels problèmes ont-ils une fois résolu ? L’éducation de la jeunesse ou la santé du peuple ? La faim ou le paludisme ? L’électrification ou la construction des routes ? Quoi, concrètement ? Ils n’ont jamais rien réalisé. Et s’ils se réunissent dans des sommets, ce n’est pas pour poser clairement les problèmes et leur formuler des solutions fiables. Puisqu’eux-mêmes sont Le PROBLEME. Mieux, tout ce qu’ils arrivent à faire, c’est d’appeler les puissances étrangères au secours face aux peuples qui crient contre eux. Ainsi, ont-ils réussi à semer dans l’esprit des peuples, l’idée d’une "Communauté Internationale" qui leur viendrait en aide. Alors, justement qu’il n’existe aucune Communauté Internationale en dehors des cinq membres permanents de l’ONU. Ils sont dans l’enfumage perpétuel. Ces spécialistes des spectacles macabres passent de l’OUA à l’UA, de la Commission de l’UA à une Haute Autorité sans aucun fond. Avec les hommes de cet acabit, l’Afrique ne peut pas avancer et ne va pas avancer.  La renaissance passe alors impérativement par la neutralisation de ces agents inhibiteurs que sont ces carriéristes de gouvernants. La jeunesse africaine, si elle veut vraiment l’unité continentale, doit s’engager et affronter avec énergie ces machines à détruire. Mais cela doit se faire à partir de deux ruptures : 1- Rupture avec des Gouvernants africains pions et complices des ennemis de l’Afrique.   Cela veut dire simplement que nos organisations et associations ne doivent plus être des lèche-bottes et des ailes marchantes du parti au pouvoir. Nos associations ne doivent plus aller dans les palais présidentiels ou les ministères pour louer et décerner des prix, contre des billets de banque, à de vieux dictateurs incapables de poser les fondements d’un progrès social sur le sol africain. Car beaucoup de dirigeants associatifs aiment rencontrer les membres des gouvernements sous prétexte qu’ils portent des doléances à ces dirigeants. Les gouvernants africains se foutent de tout ça. Ne nous trompons pas. Ces gens là, sont de vrais blocages à une Afrique émancipée. Un seul exemple : combien de nous savent que s'est déroule à Paris, un procès sur ce qu’on nomme l’Angolagate ?   l’Angolagate est un gigantesque trafic d’armes dans lequel Dos Santos a sorti 790 millions de dollars US pour corrompre Jean Christophe Mitterrand, fils du président Mitterrand, l’écrivain Paul-Loup Sulitzer, Georges Fenech, ancien président des magistrats professionnels, Charles Pasqua le mafieux et père spirituel de Sarkozy, Jacques Attali conseiller de Mitterrand et de Sarkozy, Jean-Charles Marchiani conseiller de Pasqua, Jean-Pierre Falcone trafiquant franco-angolo-canadien et surtout de Arcady Gaydamak franco-canado-israelo-russe... pour avoir des armes pour combattre Savimbi. Alors justement que le même Savimbi était soutenu par des Occidentaux notamment les USA.   Rendez-vous compte ! 790 millions de dollars US ! Et ce n’est certainement que la partie émergée de l’iceberg. Combien de postes de travail ne peut-on pas créer avec cet argent ? Combien de villages ne peut-on pas électrifier avec cet argent ? Combien de maladies ne peut-on pas guérir avec ça ? Combien d’enfants ne peut-on pas nourrir avec cette somme ? ...Or Dos Santos a pris sa part et ses complices aussi la leur. Puis, c’est le silence ! Des comptes ont été ainsi créés à Dos Santos dans les paradis fiscaux dont la Suisse, Luxembourg et les Îles Caïmans. Ce seul exemple suffit pour parler du mépris total pour les peuples. Point besoin d’ajouter les 817.000 euros hérités par Kouchner de Bongo pour avoir - soi-disant - aidé le système sanitaire gabonais à s’améliorer pendant même que les Gabonais continuent de mourir des maux de tête. Pas besoin non plus d’ajouter toutes les autres affaires sous ces tropiques. Donc, le problème de l’Afrique, c’est cet axe maléfique alliant nos soi-disant gouvernants et leurs complices étrangers, qui agissent contre Nous, le Peuple.      2- Rupture avec les Fondations, ONG internationales, et autres financements extérieurs.   Ces institutions tirent leurs financements des dons de multinationales et autres individus qui font fortune sur le dos des Peuples Africains et sur le dos des millions de pauvres en Occident et ailleurs dans le monde. Parfois, elles ont leurs financements des services secrets occidentaux ou des gouvernements impérialistes et néocoloniaux. Il faut donc cesser de leur faire des yeux doux. Solliciter des financements d’eux, c’est leur apporter notre caution. Partager le butin d’un vol, c’est être complice du voleur. Est-ce normal d’accepter des soi-disant financements qui ne sont en réalité que le 1/1.000.000.000ème de ce qui nous est arraché dans le sang, de surcroît ? Le comble, c’est qu’une certaine école prétend qu’accepter ces financements, c’est profiter de ce qui nous est volé. Non, nous ne devons plus accepter d’être volé. Nous ne devons plus accepter d’avoir les miettes des richesses qui sont les nôtres. C’est à nous de donner aux autres les miettes sur nos richesses, si nous le voulons. Nous devons à présent, refuser d’être à la merci des voleurs. Nous qui sommes les propriétaires du champ, nous ne devons plus dépendre de la part que nous attribue le voleur.   La jeunesse africaine doit cesser de ramper derrière la Francophonie qui prétend organiser des séminaires à l’endroit de la jeunesse et dit financer les organisations de jeunesse et de la société civile. C’est la même Francophonie qui couronne de l’autre côté des élections truquées et étrangle nos langues. La langue française nous l’avons héritée par contrainte esclavagiste et coloniale. Il n’y a donc ni grandeur ni honneur à perpétuer et à perfectionner un outil colonial. Ce n’est pas la francophonie qui nous apprendrait, à nous Africains, le dialogue, la culture de la paix et de démocratie. Quand nos Ancêtres débattaient sous l’Arbre à palabre et réglaient les problèmes dans un esprit de paix, les Français se faisaient la guerre et faisaient la guerre aux Espagnols, aux Anglais, aux Allemands...jusqu’à concurrence de deux guerres qu’ils ont étendues au monde entier. Donc, retournons à notre histoire, revoyons notre culture et tirons-en les enseignements pour éclairer notre chemin.   Si toute cette pègre saupoudre nos associations, c’est pour calmer ceux qui dans la masse, risquent de faire monter la colère. C’est aussi pour illusionner les peuples que ce que l’Etat, patiemment déconstruit et méthodiquement émasculé en Afrique, ne peut faire, les ONG le peuvent. Par le biais de ces miettes, la pègre contrôle l’ensemble de la société africaine.   Il est temps de mettre fin au business que nous faisons subrepticement avec nos associations et ONG. Laissons les miettes de financements à ces officines néo-impérialistes habillées en humanitaires. Laissons-leur les partenariats empoissonnés. Mettons nos business associatifs entre parenthèses pour un moment. Et sauvons notre Afrique. Acceptons d’avoir faim aujourd’hui et battons-nous contre ces manipulations. Une fois la victoire remportée, nos organisations associatives et autres seront financées par nous-mêmes. C’est ainsi que nous créerons des conditions de réussite à nos enfants. Avec la crise économique qui frappe singulièrement les pays capitalistes, les années à venir seront probablement les plus rudes pour l’Afrique sous l’égide des pouvoirs publics pions et complices de toutes les humiliations infligées à nos peuples. Les pays en difficulté vont agresser encore plus violemment l’Afrique et voler ses richesses. Et la Chine qui ne cesse de monter mais confrontée elle aussi à la crise, va avoir besoin de plus de matières premières pour son économie. La Chine va être encore plus active en Afrique. Bien entendu -dans les conditions actuelles- au détriment des peuples africains.    Au lieu de nous prostituer avec nos associations, il faut, au contraire, les mobiliser pour apprendre à nos peuples l’esprit de la juste révolte, du courage, de la contestation patriotique, de la construction à l’aune des valeurs qui sont les nôtres. Du rejet de ce qui est injuste, en fin de compte.   A défaut, tôt ou tard, nos descendants mesureront ce que nous leur avons légués. Au fond de nos tombes, nous comparaîtrons devant leurs tribunaux. Nous serons jugés et condamnés avec toute la sévérité liée à leur vigueur juvénile et à leurs souffrances. Cela constituera pour nous, une seconde mort !

 L'auteur  Victory Fall
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés:
Commentaires: (7)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
 on July 29, 2013 (09:05 AM) 0 FansN°:1
Belle analyse. Actuellement les afro-pessimistes sont beaucoup plus nombreux.
Demandez à ces milliers de gens qui n'ont pas renoncé à quitter leurs pays au péril de leurs vies pour aller en Europe.
Au Sénégal, des fonctionnaires ont déclaré des patrimoines de plusieurs milliards tandis que d'autres vivent dans la misère totale. Ils
NTS- on July 29, 2013 (09:07 AM) 0 FansN°:2
Belle analyse. Actuellement les afro-pessimistes sont beaucoup plus nombreux.
Demandez à ces milliers de gens qui n'ont pas renoncé à quitter leurs pays au péril de leurs vies pour aller en Europe.
Au Sénégal, des fonctionnaires ont déclaré des patrimoines de plusieurs milliards tandis que d'autres vivent dans la misère totale. Ils ont raison de se révolter et de tourner le dos à leurs pays. Finis les promesses et les palabres disent-ils, on ne compte plus que sur nous-mêmes désormais.
Personnellement, je ne crois pas à la renaissance de l'Afrique ou du Sénégal en particuliers. Aucun signe ne montre que le Sénégal avance.
L'éducation : les enseignants sont TOUJOURS en grève. L'agriculture ne marche pas. Il y'a une crise de confiance envers la Police et envers tous ceux qui nous gouvernent.
L’heure est grave.
Anonyme on July 29, 2013 (09:20 AM) 0 FansN°:3
Les samba mara et autres pseudo-docteurs(ils adorent ce titre) .. Docteur c bac + 8 sinon c'est guerrisseur ou charlatan mais il faut rendre à Cesar ce qui est à Cesar ....

Ils détestent les critiques et tous les posts qu'ils laissent paraitre c'est qoit eux-même qui les écrivent soit ils les filtrent au point qu'ils sont tous à leurs avantages ....

Laisser paraitre les personnes qui appliquent vos recommandations et qu'ils ne sont pint guérris ...
Passpy on July 30, 2013 (06:28 AM) 0 FansN°:4
la renaissance africaine est un processus et non un evenement.il fallait commencer par la liberation car un peuple opprimée ne peut pas renaitre
KD on July 30, 2013 (22:06 PM) 0 FansN°:5
Comme vous avez touché du doigt tous les maux de notre cher continent. Malheureusement, nous sommes dans un cercle vicieux et la jeunesse n'est pas assez mobilisée . . .
Kenen on July 31, 2013 (22:53 PM) 0 FansN°:6
Bon travail. Il y a de l espoir, la renaissance africaine est possible.
Merci, c est tres interessant.
Leeral on August 1, 2013 (20:13 PM) 0 FansN°:7
Très belle analyse pertinente et cousue de sens. J'espère que ça ne rentrera pas dans des oreilles de sourds et il faut agir pour!
je suis actuellement entrain d'essayer d'éveiller la conscience populaire sur la compréhension de leur valeurs, leurs droits et leurs devoirs. Non il ne faut pas être seulement BAC + pour pouvoir comprendre des choses aussi élémentaire que la fonctionnement d'un Etat, de la démocratie, de la justice des impôts etc
La prêche doit aller partout; même dans les villages reculés car c'est eux l'Afrique; les citadins sont des minorités et nos élites doivent comprendre que la jeunesse africaine est éveillée..
Il faut une révolution véritable citoyenne et républicaine !!
Vous pouvez consulter mon blog sur seneweb
Alaz Nnjaay

Ajouter un commentaire

 
 
Victory Fall
Blog crée le 17/02/2013 Visité 42738 fois 10 Articles 832 Commentaires 1 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires